Apus apus   Société allemande de sauvegarde du
  martinet
ActualitésLe martinetOiseau trouvéVétérinaireHôpital pour martinetsL' associationNous aiderDivers
 deutsch english español italiano polski Oiseau trouvé  →  Premiers soins
 

Premiers soins

Les martinets sont des patients extrêmement compliqués! La moindre erreur peut se révéler fatale. Renseignez-vous bien avant d’entreprendre quoi que ce soit ou avant de nourrir votre protégé. Si vous avez la possibilité de l’apporter le plus rapidement possible dans un centre de soins spécialisé, n’hésitez pas, c’est la meilleure solution ! Si tel n’est pas le cas, vous trouverez dans les pages suivantes des conseils détaillés sur la manière de s’occuper d’un martinet. Dans le cas où vous auriez encore des questions en français vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante: mafalda1@web.de. Vous pouvez également, si vous parlez allemand ou anglais, téléphoner au centre de soins pour martinets de Francfort, dont le numéro est le suivant: 0049-69-35351504.

Vous venez de trouver un martinet. Voici ce que vous devez faire:

1) Essayez de lui donner quelques gouttes d’eau en frottant votre doigt mouillé (et propre) contre le bord de son bec. Ne tentez surtout pas d’abreuver ou de nourrir un oiseau en état de choc ! En général, les jeunes martinets tètent spontanément le doigt (cf. chapitre "Nourriture").

2) L’oiseau que vous venez de trouver est-il en état de choc, est-il blessé, a-t-il des plaies? Rendez-vous immédiatement chez un vétérinaire familiarisé avec le soin des oiseaux! Dans les cas de collisions, l’oiseau devra recevoir dans les plus brefs délais un traitement de déchoquage, et n’oubliez pas que chaque heure compte! Un martinet trouvé au sol ne doit jamais être lancé en l’air! N’essayez pas de relâcher un oiseau sans savoir ce qu’il lui est arrivé. Pour le transporter, ne prenez jamais une cage! L’idéal est un carton dont le fond aura été recouvert d’une serviette ou de plusieurs couches d’essuie-tout.

3) Pesez votre oiseau pour évaluer son état de nutrition. En gros, sachez qu’un martinet emplumé ne devrait pas peser moins de 30g. Si tel est le cas, des soins d’urgence sont nécessaires (injections à base de produits reconstituants à effectuer par un vétérinaire). En attendant, donnez-lui toutes les 10-15 minutes quelques gouttes d’eau additionnée de sucre. (Ne le mettez surtout pas sur le dos !). Ouvrez son bec délicatement, car c’est fragile. Sachez qu’en règle générale, les martinets n’ouvrent pas le bec spontanément (en particulier les adultes).

4) Installez l’oiseau dans une caisse en plastique ou dans un carton dont le fond aura été garni d’une serviette, d’un torchon ou de plusieurs couches d’essuie-tout. Les oiseaux en état d’hypothermie, en état de choc ou fortement amaigris ont besoin de chaleur (entre 32 et 35°C). Si vous disposez d’une lampe chauffante, placez-en une à proximité de sa caisse ou de son carton. N’utilisez jamais de lampe UV! Mettez l’oiseau au calme et maintenez-le dans une demi-obscurité.

5) Vous devez maintenant vous procurer de la nourriture. Les grillons domestiques et les grillons des steppes (aux stades subadultes et dépourvus d’ailes!) constituent les meilleurs aliments pour un martinet et sont vendus dans la plupart des animaleries. S’il vous est impossible de vous en procurer tout de suite, vous pouvez, à titre provisoire, opter pour des solutions de remplacement:
a) envoyer famille et amis à la chasse aux insectes (mouches, moucherons, sauterelles, araignées – mais surtout pas de vers de terre) 
b) s’il y a un apiculteur non loin de chez vous (les pompiers pourront peut-être vous renseigner), vous pourrez certainement vous procurer des faux bourdons (abeilles mâles). De couleur beige-marron, voire plus foncés, ils peuvent remplacer provisoirement les grillons et constituent un bon complément alimentaire pour les oiseaux affaiblis. De plus, ils se digèrent facilement.


Commencez par donner de petites quantités de nourriture et surveillez que l’oiseau avale bien et fasse des fientes. Vous prendrez garde aux fausses déglutitions, car l’ouverture de la trachée se trouve juste derrière la langue!

Pour le nourrissage, utilisez de préférence une pince à bouts ronds soigneusement nettoyée. - Nourrir sans lavage ni désinfection préalables des mains est préjudiciable à l’oiseau, qui risque dès lors de contracter une infection.

Très important:

Vous devez vous procurer le plus rapidement possible une nourriture adaptée (insectes et araignées). Ne donnez jamais à un martinet des aliments destinés à l’homme. Bannissez également la viande hachée ou la chair à saucisses, de même que la nourriture pour chats et chiens.

 

Buchenstraße 9
D-65933 Frankfurt

Tel.:+49(69)35 35 15 04
Nous ne prenons en charge que les martinets! Pour les autres espèces, veuillez vous adresser aux centres de soins des différentes régions:
http://www.uncs.org/
 
Martinets  ·  Mentions légales  ·  Accès  ·  Aperçu ·  deutsch english español italiano polski