Apus apus   Société allemande de sauvegarde du
  martinet
ActualitésLe martinetOiseau trouvéVétérinaireHôpital pour martinetsL' associationNous aiderDivers
 deutsch english español italiano polski Vétérinaire  →  Examen
 

Examen

Inspection
L’inspection consiste dans l’observation du comportement et de l’attitude corporelle du martinet, ainsi que dans la prise de connaissance de l’état du plumage (impression d’ensemble), des facultés visuelles, de la respiration et des extrémités (position, charge ; leur fonctionnalité ne sera évaluée que lors de l’examen clinique, car les martinets ont un comportement généralement passif durant l’inspection). Si l’oiseau a fait une fiente dans son carton de transport, celle-ci sera également examinée.


Palpation
L’état de nutrition et d’hydratation de l’oiseau est ensuite évalué par palpation (sécheresse des muqueuses, peau desséchée en cas d’exsiccose). Une éventuelle hypothermie peut être décelée par simple contact entre le corps de l’oiseau et le dos de la main. La respiration, les yeux, les oreilles et le nez, le bec, la gorge, l’abdomen et le cloaque, ainsi que les extrémités, sont examinés avec soin. Chez les martinets, l’aspect d’ensemble, l’acuité visuelle, la qualité de la muqueuse de la gorge, l’état du pourtour du cloaque et le réflexe de préhension constituent des paramètres utiles pour évaluer l’état général de l’oiseau. On recherchera la présence éventuelle de blessures (plaies ouvertes, plaies, traces de sang) et on veillera à la position de la tête et des membres (position non physiologique).


« Test du retournement »

Cet examen spécifique aux martinets permet de déterminer la présence éventuelle de lésions au niveau de la ceinture scapulaire : on met le martinet sur le dos et l’on observe s’il parvient à retrouver sa position ventrale habituelle, et en combien de temps.


Plumage et réflexes
Pour finir, on examinera avec le plus grand soin l’état de développement et la qualité du plumage, ainsi que la forme et l’étendue des lésions éventuelles. En présence de symptômes évoquant un dérèglement du système nerveux – ce qui est fréquent chez les oiseaux victimes d’accidents –, on examinera le comportement, l’attitude corporelle et les réflexes. On pourra ainsi contrôler le réflexe pupillaire, le réflexe de préhension, la sensibilité au niveau des pieds, la capacité de coordination des mouvements, l’équilibre et la position de la tête (opisthotonos, torticolis).


Examen fractionné

Il est souvent impossible d’effectuer un examen complet de l’oiseau dès son arrivée, car son état requiert assez fréquemment une prise en charge immédiate avec des soins d’urgence destinés à le maintenir en vie. Les données qui ne présentent pas une utilité directe ne seront donc recueillies qu’une fois l’état de l’oiseau stabilisé. Cette façon de procéder, qui consiste à ne prendre en compte dans un premier temps que les éléments les plus importants pour l’établissement du diagnostic et la mise en œuvre d’une thérapie ciblée, est désignée sous le terme de « examen fractionné ».

 

Buchenstraße 9
D-65933 Frankfurt

Tel.:+49(69)35 35 15 04
Nous ne prenons en charge que les martinets! Pour les autres espèces, veuillez vous adresser aux centres de soins des différentes régions:
http://www.uncs.org/
 
Martinets  ·  Mentions légales  ·  Accès  ·  Aperçu ·  deutsch english español italiano polski