Apus apus   Société allemande de sauvegarde du
  martinet
ActualitésLe martinetOiseau trouvéVétérinaireHôpital pour martinetsL' associationNous aiderDivers
 deutsch english español italiano polski Oiseau trouvé  →  Complications  →  Déshydratation
 

Déshydratation, amaigrissement

Un martinet qui est resté longtemps sans boire devra recevoir dans un premier temps quelques gouttes d’eau que l’on déposera sur le bord de son bec. Ne lui mettez jamais de l’eau directement dans le bec : il pourrait faire une fausse déglutition et, dans le pire des cas, l’eau pourrait pénétrer jusque dans ses poumons, provoquant sa mort.

Vérifiez ensuite son embonpoint en touchant sa poitrine : si l’os qui se trouve au milieu (le bréchet) apparaît très saillant, cela signifie que l’oiseau est extrêmement maigre. Dès lors, vous avez peu de chances de réussir à le rétablir par vous-même. En effet, il s’agira tout d’abord de lui faire administrer des injections par un vétérinaire afin de stabiliser son état. Un martinet très amaigri n’est pas en mesure d’absorber ni de métaboliser du liquide, encore moins des aliments solides. Cela s’accompagne la plupart du temps d’une circulation sanguine très ralentie et d’une incapacité à digérer.

Bréchet : à gauche : trop gras, au milieu : normal, à droite : trop maigre.

Un martinet adulte dont le poids est d’environ 30 g, de même qu’un juvénile pesant moins ou à peine plus de 20g, représentent des cas d’urgence tels que décrits ci-dessus. Seul un vétérinaire spécialisé dans le soin des oiseaux peut leur venir en aide. La plupart d’entre eux ne peuvent être sauvés – et encore – que par une injection composée de produits reconstituants (Amynin, Ringer-Lactat) et administrée par voie sous-cutanée, dans le pli du genou. Ces produits doivent permettre de relancer la circulation sanguine. Une seconde injection sera effectuée 12 heures plus tard.

Il est recommandé, une demi-heure environ après l’injection, de déposer sur le bord du bec du martinet 1ou 2 gouttes de café noir tiède. Cela lui donnera un coup de fouet. Les oiseaux en état de faiblesse doivent absolument être maintenus au chaud (entre 32°et 35° C). La meilleure chaleur est celle qui vient du dessous : bouillottes, oreillers chauffants. N’oubliez pas de contrôler régulièrement la température!

Grâce à l’injection, le martinet est nourri pour quelques heures ; vous les mettrez à profit pour acheter la nourriture adaptée, avant de commencer tout doucement avec de petits repas.

 

Le traitement des complications décrites ci-dessous requiert impérativement l’intervention d’un vétérinaire!

Bannissez dans tous les cas les tentatives de soins « maison » : les pansements ou le sparadrap, les médicaments des poules du voisin, les gouttes de la grand-mère ou les remèdes miracles directement sortis de l’armoire à pharmacie familiale : les bonnes intentions n’ont pas toujours l’effet escompté, et l’oiseau meurt alors dans de grandes souffrances.

 

Buchenstraße 9
D-65933 Frankfurt

Tel.:+49(69)35 35 15 04
Nous ne prenons en charge que les martinets! Pour les autres espèces, veuillez vous adresser aux centres de soins des différentes régions:
http://www.uncs.org/
 
Martinets  ·  Mentions légales  ·  Accès  ·  Aperçu ·  deutsch english español italiano polski