Apus apus   Société allemande de sauvegarde du
  martinet
ActualitésLe martinetOiseau trouvéVétérinaireHôpital pour martinetsL' associationNous aiderDivers
 deutsch english español italiano polski Le martinet  →  Identification  →  Caractéristiques
 

Distinction entre martinet noir adulte et martinet noir juvénile

Martinet adulte (il n’y a pas de dimorphisme sexuel): plumage pouvant aller du gris foncé au brun-noir ; les plumes de la queue et des ailes sont en général marron foncé ; la gorge est gris-blanc. Le poids se situe la plupart du temps entre 40 et 45 grammes.

Martinet juvénile: plumage gris-noir, moins brillant que chez l’adulte ; les plumes ont un liséré blanc, plus marqué au niveau des épaules, des rémiges de couverture, des rémiges et des rectrices primaires, et qui atteint sa largeur maximale sur le front, lequel apparaît ainsi entièrement blanc ; la gorge est en grande partie blanche ; les « moustaches » situées entre les narines et la mandibule supérieure sont caractéristiques du martinet juvénile.

 

Martinet noir adulte © P. Hartmann
© P. Hartmann
© P. Hartmann
Martinet noir juvénile © P. Hartmann
© P. Hartmann
© C. Haupt
L’exception confirme la règle: martinet présentant un plumage ponctué de zones blanches. © C. Haupt

Note:

Le ventre et la poitrine du martinet noir sont toujours de couleur sombre, alors que chez l’hirondelle rustique et l’hirondelle de fenêtre, ces zones-là sont blanches. Quant au martinet alpin, son ventre et sa poitrine sont également de couleur blanche, mais son envergure (60 cm) et son poids (de 90 à 100 grammes) empêchent toute confusion avec l’hirondelle.

En raison de leur arcade sourcilière proéminente, les martinets sont souvent pris pour de petits rapaces. Pour information : chez les jeunes faucons, le duvet est uniformément blanc. Les jeunes busards, les hiboux et les éperviers sont facilement reconnaissables à leurs pattes, qui sont de couleur jaune. De plus, la plupart des rapaces présents dans nos régions sont nettement plus gros qu’un martinet.

Cet oiseau a la poitrine blanche: il s’agit donc d’une hirondelle et non d’un martinet. © I. Polaschek
Hirondelle rustique – tour du bec de couleur rouille et ventre blanc. © E. Brendel
Premier plan, martinet noir, second plan, hirondelle rustique. © E. Brendel
Jeune busard © I. Polaschek

Les pieds du martinet constituent un autre critère de différenciation : solides et fonctionnant comme une pince, ils possèdent chacun quatre doigts préhensiles et ressemblent à une main en éventail (normalement, le pied d’un oiseau compte trois doigts devant et un doigt derrière –chez les oiseaux chanteurs et les poules, par exemple –, ou deux doigts devant et deux derrière – chez les perroquets et les pics). Les martinets ont une puissance d’accrochage impressionnante et leur étreinte peut même se révéler douloureuse. Ils font ainsi mentir l’affirmation selon laquelle leurs pieds seraient atrophiés. Les martinets alpins et les martinets noirs présentent les mêmes caractéristiques au niveau des pieds.

 

Pas d’erreur possible : le martinet possède quatre doigts puissants situés sur l’avant qui sont noirs chez adulte... © I. Polaschek
...et roses chez le jeune. © P. Hartmann

Buchenstraße 9
D-65933 Frankfurt

Tel.:+49(69)35 35 15 04
Nous ne prenons en charge que les martinets! Pour les autres espèces, veuillez vous adresser aux centres de soins des différentes régions:
http://www.uncs.org/
 
Martinets  ·  Mentions légales  ·  Accès  ·  Aperçu ·  deutsch english español italiano polski